Marion Pianos
Marion Pianos
MENU ▼

Réglage

Toucher et doigté

Voir les tarifs [pdf]

Vous ne pouvez pas reproduire, chez vous, les conseils de votre cher professeur : impossible d’obtenir un pianissimo, une répétition correcte, ou simplement un attaque précise… En fin de compte, vous établissez, avec votre piano, un rapport de force plus que de complicité ? Pas de panique, à moins d’une très mauvaise facture instrumentale, il s’agit bien souvent d’un mauvais réglage de la mécanique.

Une mécanique de piano est constituée essentiellement de leviers successifs où cohabitent feutre, bois et métal. Chaque note d'un piano à queue comporte trente-deux points de frottements et vingt-cinq points de réglage (quinze sur un piano droit).

Ce sont autant de points d'usure et de tassement. Ses délicats réglages ne sont donc pas immuables. Chacun d'eux contribuent non seulement au bon fonctionnement de la mécanique, mais aussi à la maîtrise des nuances, de l'émission du son, et à la facilité de répétition...

Il est donc important de faire régler son instrument régulièrement (tous les cinq à sept ans pour un piano joué une heure par jour), afin de profiter pleinement de l'extraordinaire précision mécanique du piano.